Vers le contenu principal

Le CSTC est devenu Buildwise : découvrez tout ici.

Raccord d'un ETICS avec un conduit de fumée

Numéro de réference:
1416
Date de publication:
01/08/2016
Éléments de construction:
Structure portante:
La source:

  • 1. Distance de sécurité majorée
  • 2. Conduit
  • 3. Isolant incombustible adapté
  • 4. Mur
  • 5. Enduit intérieur
  • 6. Bande d'étanchéité comprimée adaptée
  • 7. Joint d'étanchéité souple adapté
  • 8. Colle (ETICS)
  • 9. Panneau d'isolation combustible (ETICS)
  • 10. Enduit (ETICS)

NIT 257 §5.9 CONDUITS DE FUMÉE
La présence de conduits de fumée constitue un point critique dont le concepteur et le façadier doivent impérativement tenir compte. En effet, les conduits de fumée transportent vers l'extérieur des gaz de combustion dont la température peut varier entre 80 et 600 °C selon le type d'appareil raccordé (voir tableau 16, p. 75).
Un ETICS ne peut être appliqué sur un support dont la température de surface est susceptible de dépasser 70°C (mur qui intègre un conduit d'évacuation de fumée en boisseaux, par exemple).
En outre, lorsqu'un conduit de fumée traverse la façade, une distance de sécurité doit être respectée entre la paroi extérieure de ce conduit et les matériaux combustibles dits étendus ou substantiels (ayant une contribution au feu significative), c'est-à-dire les isolants combustibles dans le cas des ETICS. Cette distance de sécurité vise à limiter le risque d'incendie et à éviter la dégradation des propriétés fonctionnelles de l'ETICS lorsque le conduit est en service.
Dans le cadre du marquage CE, le fabricant du conduit déclare un certain nombre de données normalisées, à savoir : la classe de température (température maximale admissible des gaz de combustion), la classe de résistance au feu de cheminée ('O' pour non résistant, 'G' pour résistant; exigée si le conduit dessert un appareil à combustible solide) et la distance (exprimée en mm) à respecter par rapport aux matériaux combustibles (voir figure 90).
Néanmoins, les performances fonctionnelles de l'ETICS ne sont éprouvées que jusqu'à 70 °C. Étant donné que la distance
de sécurité normalisée tient compte de températures au droit du matériau combustible s'élevant à 85 °C pour un conduit classé O et à 100 °C pour un conduit classé G, elle doit donc être majorée.
Le tableau 16 (p. 75) permet de déterminer la distance de sécurité majorée. L'isolant combustible d'un ETICS ne peut en aucun cas se situer à une distance plus courte du conduit. Afin de limiter également la température au droit de l'enduit et de son raccord avec le conduit, il est recommandé d'employer des conduits de type G00 ou O00 (distance de sécurité nulle).
Si les données relatives au conduit ne sont pas connues, on appliquera une distance de sécurité forfaitaire, qui dépend notamment du diamètre du conduit et qui est renseignée par le donneur d'ordre. Pour un générateur raccordé à un conduit de maximum 150 mm de diamètre, par exemple, une distance de sécurité de 300 mm devrait suffire.
Dans la plupart des cas, les conduits existants devront être adaptés à la nouvelle situation (augmentation de l'épaisseur de la paroi en particulier) par une personne qualifiée.
Afin d'assurer la jonction avec l'ETICS, une isolation incombustible (classe de réaction au feu A1 ou A2-s1,d0) adaptée à l'usage (température de fusion suffisante) sera placée autour du conduit (voir figure 91, p. 75). Dans le cas de conduits de type G00 ou O00, l'ETICS sera raccordé au conduit par l'intermédiaire d'une bande d'étanchéité comprimée et d'un joint souple, tous deux destinés à cet emploi. D'autres solutions ne sont pas exclues.



Publications connexes