Vers le contenu principal

Le CSTC devient Buildwise : découvrez tout ici.

Applications de mesure numérique 3D pour un processus constructif industrialisé

La numérisation et l'industrialisation du secteur de la construction conduisent à des processus de construction plus fluides, plus efficaces et avec une marge d'erreur réduite
Applications de mesure numérique 3D pour un processus constructif industrialisé

Lors d'un projet de construction, des mesures sont effectuées, à titre de contrôle, pour presque tous les matériaux ou éléments de construction, par exemple lors de l’établissement d’un devis, lors de la fabrication, lors de l'installation, , etc. Cependant, les méthodes de travail et les méthodes de mesure classiques qui sont toujours appliquées par de nombreuses entreprises de construction ne sont pas à la hauteur dans un monde plus industrialisé et numérisé. Cela est encore plus vrai dans un écosystème basé sur le BIM. 

 
Le projet vise à démontrer aux professionnels de la construction les possibilités d'application des techniques de mesure numérique afin qu'elles soient structurellement intégrées dans le processus de construction, à la fois hors site et sur site. L'accent est mis ici sur l'utilisation d'applications "high-tech" telles que l'utilisation de scanners laser, de stations totales, de photogrammétrie, de drones et d'intelligence artificielle jusqu'à l'utilisation d'appareils assez simples tels que des distomètres ou des applications de mesure pour smartphones et tablettes. 

 
Les démonstrations se concentrent principalement sur quatre situations de construction qui couvrent un large éventail d'applications de construction. Par exemple, l'accent est mis sur les mesures numériques : 

  • dans la phase de devis et de préparation de chantier, 
  • pour le montage, la préparation de la production et la mise en place, 
  • pour le contrôle automatique des tolérances pendant et après l'installation des éléments de construction in situ, 
  • pour la reconnaissance/détection automatique des éléments de construction, des matériaux de construction et des pathologies du bâtiment. 

 

Cela doit conduire à une numérisation et une industrialisation plus rapides dans le secteur de la construction, grâce auxquelles les processus de travail des entreprises de construction se déroulent plus facilement, plus efficacement et avec une marge d'erreur plus faible. Pour les entreprises technologiques et les prestataires de services, cela doit déboucher sur de nouveaux produits adaptés au secteur de la construction.

Avec le soutien de

VLAIO

En collaboration avec

KU Leuven

Avez-vous des questions sur ce projet de recherche ?