Vers le contenu principal

Le CSTC devient Buildwise : découvrez tout ici.

Décollement de peinture appliquée sur maçonnerie de briques de terre cuite

Une façade en maçonnerie de briques se peint en tenant compte des caractéristiques de la brique, de la peinture et de la composition du mur.
Décollement de peinture appliquée sur maçonnerie de briques de terre cuite

Les décollements de peinture appliquée sur des briques de maçonnerie sont des phénomènes récurrents. Si ceux-ci peuvent résulter de la formation d’efflorescences en surface des briques ou de remontées d’eau du sol par capillarité, depuis quelques années, certains décollements de peinture, observés spécifiquement sur des briques dites à peindre, restent inexpliqués. 

Par ailleurs, le renforcement de l’isolation thermique des murs par post-isolation ajoute une contrainte aux flux hydriques au sein de la maçonnerie et peut aussi être à l’origine de décollement des peintures. Enfin, le verdissement des façades peintes est un autre phénomène de plus en plus souvent observés. 

Ce projet vise à comprendre et expliquer les processus de décollement mais aussi de verdissement des peintures sur maçonnerie extérieure, à fournir des outils permettant d’éviter ce type de désordre et à proposer des solutions pour remédier aux désordres observés. 

Le projet contribue in fine au renforcement des prescriptions attribuées aux briques de maçonnerie et plus spécifiquement aux briques dites à peindre, et à l’établissement de recommandations pour l’application des peintures prenant en compte les caractéristiques du subjectile (absorbance, rugosité,..) et la configuration du mur (présence d’une coulisse, post-isolation, isolation par l’intérieur). 

Les résultats du projet et les recommandations qui en sont déduites sont diffusés vers les secteurs concernés (entrepreneurs, fabricants de briques et de peinture) afin de limiter les  phénomènes de décollements de peinture sur maçonnerie. 

Vous avez des questions concernant ce projet de recherche?